La méthode de Betty Edwards "Dessiner grâce au cerveau droit", pour enseigner le dessin, est très différente des autres plus traditionnelles. Et c'est bien cela qui m'a plu.

ScanPetiteSon livre m'avait été offert par ma soeur il y a une vingtaine d'année. Ayant une formation Beaux-Arts (Lyon), j'avais mis un certain temps pour voir toute la richesse de sa pédagogie. Il ne s'agissait plus de passer par un long et laborieux apprentissage pour savoir dessiner, mais plutôt de se concentrer à l'aide de quelques clés, afin de mieux voir... et cela grâce à son cerveau !

"Apprendre à dessiner revient véritablement à apprendre à voir - à voir correctement - et cela signifie bien plus que de simplement regarder avec les yeux".  Kimon Nicolaides

J'ai donc repris chaque exercice proposé dans le livre pour me rendre compte du changement qui s'effectuait dans mon esprit lorsque je dessinais. Ce changement est subtil puisqu'au moment où nous y sommes nous ne nous en rendons pas compte : nous dessinons. Ce n'est qu'après que nous pouvons constater ce qui s'est passé...

Je pouvais enfin mettre des mots sur ce que je faisais naturellement lorsque je dessinais et qu'auparavant il m'était difficile de traduire en mots. Puisque je ne m'en rendais pas compte !

A mon avis, peu importe de savoir qu'une partie du cerveau soit plus adroite pour dessiner que l'autre, car c'est notre "ressenti intérieur" qui fait la différence. Les recherches sur le cerveau évoluent chaque jour alors ne nous limitons pas à des mots...

Pour cette méthode, je reste fidèle au livre de Betty Edwards, tel qu'il a été écrit. Cependant, dans les cours que j'anime, mon propre parcours m'invite à y ajouter des touches plus personnelles, afin d'entretenir la nouveauté !